Pourquoi le camion cartonne ?

Le camion de course Tamiya (TT01) est plus qu’une tendance, c’est un véritable raz-de-marée. Les kits imposés dans les challenges nationaux (Man et Buggyra) sont en rupture partout et les groupes Facebook dédiés explosent (le groupe français compte 833 membres).

La raison du succès

La raison de ce succès est très facile à comprendre. Le camion prêt à courir coûte moins de 200 euros et un train de pneus peut servir toute une saison. Sur la piste, les camions sont beaux et la vitesse est réaliste – bien plus esthétique qu’une touring avec une carro « suppo ». qui évolue à vitesse supersonique. Essayer, c’est adhérer à cette catégorie vraiment sympa où se côtoie les bons et les newbies. Le comportement des trucks est parfois aléatoire mais avec un pilotage doux et malin on se fait vraiment plaisir. 

Le règlement a été conçu pour limiter les options au strict minimum (roulements à billes, cardan central en alu…) et les réglages se limitent au choix du rapport de transmission (couronne/pignon). Le moteur imposé est celui qui est livré dans les kits (moteur brushed Torque Tune de 25T) ainsi que le variateur. L’esprit de la compétition demeure et les doigts ont désormais plus d’importance que le porte-monnaie. L’envie de faire renaître l’esprit de la mythique Tamiya Cup des années 90 était réel mais face à l’immobilisme de notre vieille instance fédérale ce sont les réseaux sociaux qui ont permis au challenge de voir le jour.

Un succès éphémère ?

Les pilotes qui ne veulent plus investir des fortunes pour rester dans la course sont très (trop) nombreux pour que le succès de cette catégorie soit éphémère. Le camion ou les catégories « mono type » qui arrivent à mobiliser les troupes ne sont pas que des feux de paille et cette tendance pourrait bien perdurer.

Retrouver les dates du challenge français et le règlement complet du TT01 truck challenge sur la page Facebook officielle.

En savoir plus

La base de ce camion de course est un célèbre chassis de loisir de la marque aux 2 étoiles. Le TT01 est un chassis « plastique » à 4 roues motrices. Le montage est très facile et rapide. La carrosseries en 4 parties (pour le Man) demande un peu plus de boulot si on se lance dans une déco aventureuse. Vous risquez d’être surpris au premier abord si vous avez l’habitude de monter des kits de compétition. Le TT01 est doté d’une visserie cruci et les amortisseurs sont à friction. Ces pompes à vélo sont imposés dans le challenge – il est tout de même toléré d’améliorer la friction avec de la graisse 1 ou 2 millions.

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑